Concours

Recommander

Présentation

gastronomie découverte

Lundi 30 juillet 2012 1 30 /07 /Juil /2012 15:39

Biot, pour les amateurs d'artisanat d'art, c'est un petit village de verriers proche de Vallauris (village de potier que nous affectionnons et où a travaillé Picasso d'ailleurs) ; tout cela à quelques km de Cannes ou de Nice.

 

Le décor est posé, c'est la côte d'Azur, le restaurant est un étoilé Michelin de belle réputation.

 

C'est aussi un nouveau client dont le sommelier Axel Dervieux travaillait avant chez Gagnaire et a choisi en arrivant il y a quelques mois de mettre nos vins à la carte de l'établissement.

 

  http://www.lesterraillers.com/menu/

 

Cela fait quelques points communs avec le précédent post sur notre blog qui concernait le restaurant les Pêcheurs à quelques encablures de là !

 

Nous avons pris les deux menus qui se complètent d'ailleurs très bien. Le menu découverte à 79 euros et le menu saveur du moment à 69 euros

  DSC05637

mises en bouches provençales savoureuses suivies de deux entrées excellentes
DSC05641
LES LANGOUSTINES
en tartare marinées aux fruits de la passion, enveloppées d’une
feuille de concombres, réduction de bisque de langoustine
et huile de coriandre
DSC05642
LES CALAMARS
rôtis au citron et coriandre, ses tentacules frites, les brocoli
(en purée, fleurs et copeaux), écume d’émulsion à la verveine fraîche
 
 LA PECHE LOCALE DU PECHEUR JEAN LOUIS
du bar ce jour là, en gros tronçon, rôti aux céréales
choux romanesco et pomme verte
jus au citron vertDSC05650
      Pour accompagner ces produits de la mer, nous avons pris un Bourgogne blanc mais d'anne claude Leflaive superbe de tension en 2008
DSC05648
 un très grand vin pour une simple appellation générique - beaucoup de plaisir à 75 euros sur table la bouteille.
LE FILET DE BŒUF (Black Angus)
rôti en pavé épais sur terre de thym de Provence
tomates vertes et rouges fondantes, pétales de
truffe d’été,jus réduit de bœuf était ultra fondant.
  DSC05655
Les desserts :
les fruits rouges sur son moelleux à la pistache
mousseline aux fruits rouges
glace au citron vert
      et
tartelette de cerises au mousseux de citron et cerises
Espuma à la verveine et sucre dentelle
Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 25 juillet 2012 3 25 /07 /Juil /2012 14:00

Nous n'avons pas souvent l'occasion d'aller au Cap d'Antibes, quartier de milliardaires russes de la côte d'Azur.

 

Nous y avons rencontré un sommelier passionné Ludovic Parfait. Il prenait déjà nos vins dans son ancien restaurant.

 

Nous voilà aujourd'hui à la carte de ce restaurant étoilé Michelin parmi les vins de lalou Bize Leroy entres autres.

 http://www.ca-beachhotel.com/fr/evenements-et-manifestations.php#les-pecheurs.php

 

Le décor de ce relais et chateaux est superbe avec vue imprenable sur la baie de Juan les pins et ses yachts somptueux.

DSC05554

Nous avons choisi le menu surprise qu'avec des produits de la mer et un Bourgogne Aligoté 2006 du Domaine d'Auvenay qui est probablement la belle expression qui puisse exister de ce cépage bourguignon. La puissance (et le boisé aussi) d'un grand pouilly fumé de Dagueneau !

DSC05557

Et il fallait bien cela pour accompagner ce carpaccio de Saint Jacques

DSC05563

ou ce premier plat à base de crabe.

DSC05566

Autre plat des simples crevettes mais quel plaisir de se régaler qu'avec deux simples crevettes quand celles-ci sont si bonnes qu'on a l'impression d'en manger pour la première fois !

 DSC05569

Autre classique du homard en trois déclinaisons (bouillon, émulsion et petits dés). accord grandiose avec le... Batard (enfin en l'occurence c'était un vin de la parcelle "sous chatelet" qui n'est pas très éloigné du grand cru dans l'esprit) 

DSC05576

Comme on peut le voir sur les photos la nuit tombait sur le cap et on a finit au flash avec ce dessert à base de fruits rouges copieux et rafraîchissant (vacherin revisité).

 

Bref, content d'avoir nos vins sur la carte et content d'avoir découvert ce lieu qui s'adresse bien sur à des gens très riches mais aussi pourquoi pas pour un repas d'exception ou un anniversaire à des amoureux de la bonne cuisine française réalisée par un chef MOF (meilleur ouvrier de France) : Philippe Jego, bravo à lui et à son équipe qui va du sommelier au voiturier !

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 20 juillet 2012 5 20 /07 /Juil /2012 11:16

Petit clin d'oeil de nouveau au meilleur restaurant de notre région : le 3 étoiles Petit Nice Passedat à Marseille.

 

Nous y sommes allés en profitant d'une livraison de bons blancs de chez nous (le maintenant classique domaine du clos de la Procure blanc et le nouveau Bandol blanc 2011 à base de clairette et de bourboulenc et non boisé).

 

Nous n'avions encore jamais pris le menu Bouille Abaisse (jeu de mot avec bien sur la traditionnelle bouillabaisse de Marseille : on baisse la température de cuisson dès que les jus de poisson commencent à bouillir).

 

C'est une re lecture de ce plat emblématique de la cité phocéenne. En entrée, cela rappelle la cuisine sobre du Japon

DSC05513

c'est très épuré et très bon.

 DSC05516

Les fruits de mers sont servis en carpaccio

 DSC05522

le plat de bouillabaisse est en deux services : du poisson et du homard

 DSC05524

les patates, d'autres poissons maintenus au chaud par un bouillon d'algues

 

Beaucoup de finesse, un vrai comparatif entre le loup, le pagre etc...

 DSC05531

des desserts au top comme toujours

 DSC05534

on se croirait en mer, nous sommes sur la terrasse pour le café (mignardises exceptionnelles)

 

belle livraison.

 

Et en conclusion, ne pas hésitez à accompagner ce type de menu de bons vins blancs méditerranéens voire pourquoi pas un rouge léger (le vin de pays du mont caume dupéré barrera à la carte à 41 euros la bouteille).

DSC05542

Pour le plaisir des yeux et de l'âme, le hors sujet du jour : deux bouquets très traditionnels du Japon réalisés hier .

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 6 juillet 2012 5 06 /07 /Juil /2012 10:07
Petit événement, les "Gault et Millau d'Or 2012 PACA" récompensent les belles tables de notre région.
 
On était invités la semaine dernière au restaurant le Montecristo au Castellet (cf article très récent de notre repas) où le chef Christophe Bacquié  a été récompensé comme chef de l'année pour la région.
 

Mais ce qui nous fait encore plus plaisir c'est de retrouver Valérie Costa du restaurant la Promesse à Toulon comme lauréate et jeune talent DSC05501

Nous sommes d'ailleurs retournés manger à la Promesse la semaine dernière en livrant des Bandol rosé India 2011.
DSC05502
et bien sur, on s'est régalé encore voilà un petit aperçu du repas:
DSC05493
 Deux entrées variées,  l'une plutôt consistante à base de risotto l'autre plus légère (carpaccio et glace) et estivale accompagnées d'un parfait silex de Didier Dageneau 2007 (exceptionnel pouilly fumé).
DSC05495
deux plats avec le même ingrédient : du loup mais deux lectures différentes, notamment celle ci-dessus très originale puisqu'elle reprend l'idée de la pasta carbonara .
DSC05500
Des desserts superbes - carpaccio d'ananas victoria, glace coco qui rappelle le régressif bounty ! très frais idéal pour affronter la chaleur de l'été.      
 
 
Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 juin 2012 3 20 /06 /Juin /2012 13:36

Nous vous avions déjà parlé sur ce blog de ce restaurant de la famille Sangoy d'origine bourguignonne (et anciens propriétaires du restaurant les millésimes à Gevrey Chambertin) et installée depuis peu à Bar sur Loup sur les hauteur de Nice.

 

Nous étions là quasiment à leur début. Les voilà cette année auréolés d'une étoile au guide Michelin, bravo à eux !

 

http://www.lhostellerieduchateau.com/restaurants.htm

 

Cela amène de nouveaux clients (russes notamment) et donc, indirectement de nouvelles commandes pour nous et l'occasion d'aller livrer près de 200 bouteilles (dont certaines sur deux ou trois millésimes !) tout en profitant du midi pour se régaler de la cuisine du chef.

DSC05427

Mise en bouche zen à base d'une soupe de melon.

 DSC05428

entrée japonisante de makis revisités

 DSC05431

Beaucoup de fraîcheur pour ce plat estival.

DSC05435

des plats puissants aussi et dessert superbe comme ces fruits en salade

DSC05441   Bonne adresse loin de l'agitation du bord de mer (prévoir une demi heure depuis la côte). La carte des vins est très complète dans les découvertes et les "icôniques" et va du vin de pays du Mont Caume (terroir Bandol) de chez nous à moins de 30 euros sur table à un Montrachet des comtes Lafond au delà de la valeur du smic français ! 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /Juin /2012 13:56

Souvent lorsque l'on a qu'une petite fin de semaine pour décompresser, on essaye de s'échapper dans le Verdon.

 

Le lac de sainte Croix est à 1h45 de Toulon et mérite le détour pour son panorama, ses gorges et ... sa gastronomie.

 

Nous en avons déjà parlé sur ce blog mais c'est pour nous un vrai coup de coeur que la ferme Sainte-Cécile à Moustiers Sainte-Marie de Patrick et Catherine Crespin.

 

Voilà pour l'agréable, l'utile, c'est que nous profitons du trajet pour livrer le restaurant  qui possède 6 de nos références à sa carte notamment le Domaine du clos de la Procure blanc 2010 et le rosé en caractère 2011 de saison. 

DSC05387

entrée délicates et très bien présentées à base de produits de la mer : ravioli ouvert de cameron tigrée ci dessus et filets de rougets de roche glace à l'olive noire ! ci dessous

 DSC05389

La pêche du jour (Turbot ultra frais) se mariait spécialement bien avec un Condrieu les Chaillets 2010 de Cuilleron puissant et floral (mais pas assez tendu à mon goût, faut dire que c'est un viognier).

 

Fondant de veau de 8 heures aux asperges ultra... "fondant"

DSC05392

Choix de dessert limité mais très bons

DSC05397

 Comme une panacotta de vanille fraise de carpentras ou ci dessus une tatin revisitée à base d'abricot de saison.

 

Pour info menu à 36 euros imbattable dans cette catégorie de prix dans une région assez touristique ! Surtout si vous prenez un côtes de Provence rosé 2011 dupéré barrera à moins de 30 euros sur table !

 

Réservation conseillée car nombre de table limité voir le site pour plus d'infos : 

 http://www.ferme-ste-cecile.com/indexfr.htm

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 5 juin 2012 2 05 /06 /Juin /2012 13:35

Voilà notre coup de coeur de l'année

 

Il s'agit du restaurant de Saint Bonnet le froid de Régis Marcon, Trois étoiles au Michelin

 

http://www.regismarcon.fr/index.php?page=lhistoire&lire=1

 

Quelle découverte ! Nous avons encore aujourd'hui un souvenir exceptionnel de la cuisine de Marc Veyrat, notre plus grande expérience gastronomique à ce jour, mais ce repas chez régis Marcon, nous amène les mêmes émotions culinaires !

DSC05266

Je lisais aujourd'hui sur le blog de notre confrère vigneron jean luc Thunevin, un article sur le Pré Catalan et je me disais qu'il manquait quelque chose à son article... des photos.

 DSC05288

Du coup, je vais en mettre 9 mais j'aurais pu en mettre 20 tellement les plats sont beaux (et bons d'ailleurs mais là c'est plus difficile à partager sur le Web).

 

Voici donc un aperçu de la chose :

 DSC05249

Mises en bouche incroyables, beaucoup de déclinaisons autour des champignons (et quelles que soient les saisons d'ailleurs).

 DSC05253

Du beau du grand, pour info, en vin blanc nous avons pris un sancerre 2010 de chez alphonse Mellot à 25 euros la demi bouteille (très raisonnable en terme de prix, belle sélection du sommelier Laurent Blanchon) qui allait à merveille sur certaines bouchées et sur l'omble chevalier du menu "entre Velay et Vivarais".

 DSC05260

Asperges blanches crémeuses gratinées au praliné de champignons puis un thé au champignon surpenant et savoureux.

DSC05265

On aime aussi le graphisme japonisant des assiettes (l'agneau au safran d'ardèche était accompagné d'un clos de la Roche rouge grand cru de chez Dujac 2007 en demi bouteille - bel accord)

DSC05273

Très beau choix entre un plateau de fromage et cette préparation autour du chèvre !

DSC05275

Encore de l'exceptionnel sur les desserts, pré desserts, post desserts ouf ! (ah ! encore une petite place pour le caviar de lentilles !) 

DSC05286

Inutile de dire que le soir nous avons sauté le repas. Finalement devant ce monument de la gastronomie, je me dis que je suis fier d'être français et d'appartenir à cette civilisation qui met autant en valeur le goût et les plaisirs de la table.

 

Bravo à l'équipe et surtout au chef qui est passé en début et en fin de repas rencontrer chaque client. C'est un homme d'une grande humilité surtout face à la réussite de son affaire et à la qualité du travail accompli.

 

L'orignal pour les amérindiens est un animal totem qui symbolise la fierté du travail accompli, je pense que Régis Marcon mériterait largement un orignal à sa carte !   

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 29 mai 2012 2 29 /05 /Mai /2012 13:57

Dans le sud, en général, on est pas très bien servi coté restaurant. Heureusement il y a quelques belles exceptions et généralement nous en parlons sur ce blog (le petit Nice Passedat, la Promesse, la ferme sainte cécile, l'hostellerie Jerome, l'hostellerie du Chateau etc...).

 

Pour le Var, nous avons depuis peu un deux étoiles Michelin ambitieux. Il s'agit du relais et chateaux Le montecristo à proximité du circuit Paul Ricard du Castellet.

http://www.hotelducastellet.net/fr/index.php#portrait-du-chef.php

 

Le chef christophe Bacquié MOF (meilleurs ouvrier de France !) avait deux étoiles en Corse, il a aujourd'hui ce même palmares mais dans le Var.

DSC05221

Nous sommes partis sur le petit menu (à 120 euros par personne, c'est le prix du standing du lieu).

 DSC05200

Belles entrées en jeu avec les amuses bouches. J'adore toujours cet exercice de style des chefs français qui me manque un peu lorsque je suis à Montréal par exemple où cela se fait peu.

 DSC05206

lieu jaune de ligne poids gourmands à la cuisson parfaite !

 DSC05208Agneau des Alpes aux fèves

DSC05217Prè dessert superbes à la sobriété zen

 

DSC05218Desserts délicieux aussi (comme un vacherin glacé aux fraises !).

 

 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 25 mai 2012 5 25 /05 /Mai /2012 16:38

Voilà maintenant plusieurs jours que nous sommes revenus de Montréal. La-bas c'est toujours des manifs !

 

Pour finir la série d'articles sur notre voyage au Québec et à New York, voici deux bonnes adresses à découvrir à Montréal.

DSC04982

La première est une ouverture très récente à tel point que la devanture est toujours au nom de l'ancien établissement (marché VIC !)

 DSC04980

Il s'agit  de Park (du nom du chef Antonio Park), situé sur Victoria avenue dans le quartier assez anglophone de Westmont.

 DSC04977

Nous y avons fait une pause déjeuner avec soit une relecture de la bento box japonaise soit des sushis d'exception

DSC04981

peu de choix mais très bon choix notamment ce saumon bio d'Irlande ! J'adore le plateau de service en céramique traditionnelle

 DSC04989

Autre adresse qui existe maintenant depuis très longtemps.

http://www.lesaint-gabriel.com/fr/intro

C'est dans le vieux Montréal l'auberge le Saint Gabriel dont monsieur Laliberté du cirque du soleil est depuis peu co-propriétaire je crois.

DSC04983

 il faut voir le nombre de Montrachet et de Romanée conti visibles dans la cave (les bouteilles ne sont pas sur la carte du restaurant !).

 DSC04985

Beau plateau de charchuterie qui accompagne une belle dégustation de nos vins avec la jeune sommelière que nous avions connus il y a quelques années lors de ses études à l'ITHQ.

 DSC04984

Voilà retour prévu au Québec en novembre prochain en attendant , on bosse pas mal en ce moment à la cave et au vignoble où l'herbe pousse un peu trop à notre goût (grosses pluies mi mai).

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 8 mai 2012 2 08 /05 /Mai /2012 12:11

Et voilà pour finir le périple US, mes deux derniers coups de coeur mais cette fois sur l'île de Manhattan

 

La première adresse est Balaboosta http://balaboostanyc.com/

  DSC05183

Situé dans le quartier de NOLITA (north of little Italy facile à retenir donc), c'est un lieu tenu par un français originaire de Puget ville à 5 km de Carnoules en Provence !!! Incroyable !

 

C'est un peu la succes story à l'américaine car Stéphane va bientôt ouvrir un nouveau restaurant. En effet, la cuisine de sa femme israelienne d'origine, a un très grand succés. C'est délicieux, les mises en bouches sont fines et puissantes à la fois. Des saveurs méditerranéennes comme on les aime.

  DSC05175

En plus, olive sur le gateau, on peut y boire des vins aussi remarquables et différents que le Gevrey chambertin VV de dom Laurent, , un jadis de Barral,  un bandol de JP Gaussens, un NOWAT 2007 rouge cotes de provence de chez nous, un bourgueil "franc de pied" svp des Breton, etc...

  DSC05176

Superbe Ceviche - poisson cru !

 

L'autre adresse, moins typico mais intéressante aussi c'est MESA (ça veut dire table en espagnol) du chef médiatique Bobby Flay ; là c'est presqu'une institution mais tout est bien fait ; on est sur la mythique 5ième avenue.

    DSC05114

http://www.mesagrill.com/new-york-city-restaurant/

   

Petit bémol tout de même, les vins rouge sont servis à température de salle  (dommage pour la cuvée du patron Mesa faite de syrah californienne servie trop chaud donc à 24 degrés celcius !).

DSC05106

 Les rosés eux sortent directement du frigo à 5 degrés ! C'est le niveau de la bicoque à francis sur la plage de miramas les flots ! Comme quoi on a beau être dans la capitale du monde et dans un restaurant référent, y-a encore du chemin à faire ! DSC05109 Cuisine excellente et digeste !

 

Autre adresse sympa de Manhattan, mais là, je n'ai pas pu y manger hélàs, c'est Marseille avec une carte des vins de Provence incroyable (les notres bientôt ? suite au tasting on espère).

http://www.marseillenyc.com/

  DSC05191

C'est juste à coté de la station de bus port authority sur la 9 ième avenue plus au nord. Le sommelier sur la photo ci dessus bien que sud américain parle français... et espagnol bien sur avec Marianna à droite sur la photo qui m'accompagnait pour la journée promo.

 

Il y a aussi The Lion de John Delucie

http://www.thelionnyc.com/about.php

où la jeune sommelière est très compétente, c'est aussi très tendance !

DSC05139

Stop aussi à l'Aquavit

 DSC05136

De beaux macérats de fruits dans l'aquavit.

 

Merci à tous pour leur accueil, j'aurai pu aussi citer Tocqueville, Ouest, bouchon, Le Du ...  

 ou encore joe Campanale

http://joecampanale.com/

 

qui possède bars à vins et restos (Anfora, dell'anima etc...)

DSC05186

Et pour finir, un clin d'oeil aux taxis de la ville qui en ont marre de la TV à l'arrière du siège conducteur ! (ceci dit l'écran sert aussi pour faire la facture et mettre les tips) THANX ! comme ils écrivent à NYC.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés