Concours

Recommander

Présentation

Qui sommes nous ?

Certains nous connaissent, comme négociants sur le Sud Est de la France, d’autres comme vinificateurs Nowat, ou en tant que vignerons bio en AOC Côtes de Provence.

Nous avons notre propre vision du vin, nous sommes dans le monde du vin sans être du monde du vin.


Le blog est aujourd’hui un excellent moyen de communiquer et de partager ses idées… Nous souhaitons partager notre passion du vin, mais aussi nos passions en général.

Si vous souhaitez avoir d'autres informations sur nous, vous pouvez aussi consulter notre site internet :

http://www.duperebarrera.com 

Lundi 12 août 2013 1 12 /08 /Août /2013 21:19

Le bic pour nous autres français, cela fait penser à un stylo (baron Bich) mais ici au Québec, on pense plutôt à un parc national : l'un des plus beaux de la province à quelques km au sud de la rivière à saumon Rimouski.

 

Dans cette région aux portes de la Gaspésie, l'une des meilleurs tables (avec probablement le mange grenouille déjà commentée sur notre blog il y a quelques années) est celle de la jeune chef autodidacte et atypique : Colombe Saint Pierre.

 

Ce petit restaurant face à l'église du village Bic se nomme tout simplement : Chez Saint Pierre

 

http://www.chezstpierre.ca/contact.html

DSC07858

Beaucoup d'amateurs de vins du club de Rimouski nous ont fortement conseillés cette table qui possède en plus une très belle carte des vins d'importations privées avec notament une grosse sélection sur le Beaujolais (Max Breton etc) et sur le Jura (Ganevat).

 

Notre agence le Maître de Chai est bien présente (Aliet) mais nous avons choisi un vin "ami". Il s'agit de celui de Corinne Comme (qui j'en suis sûr lit ce blog) : Quel plaisir de boire son vin Passion 2012, un excellent grand Bordeaux blanc plein de fruit et d'une belle longeur, bref, un vrai coup de coeur (Pour info, Corine est la femme de Jean Michel Comme qui dirige Pontet Canet chez qui nous étions invités il y a quelques semaines).

DSC07863

La chance d'être sur la carte de Chez Saint Pierre, c'est celle d'avoir son vin accompagné d'autres produits du terroir de la région toujours très bien sélectionnés (allez voir sur leur site internet la liste des fournisseurs ; chez certains restaurateurs français, cette liste se limite hélàs souvent à un seul nom : Métro !).

 

Pour ce qui est de la table nous avons choisi le menu dégustation en 5 services (environ 70 dollars)

 

Huîtres du New Brunswick presque croquantes delicieusement iodées

DSC07866

Le plat coup de coeur le pavé de flétan grillé mariné au poivre, fleur de courge farcie au louis d'or et petit pois frais, poellée de chanterelle !

DSC07865

Foie gras classique mais un accompagnement très complexe sur les saveurs liées à l'abricot (glace très gouteuse, émulsion légère, purée sucrée salée, grande harmonie dans les choix).

DSC07867

Dernier plat, un tataki de cerf (le plat n'est pas très intéressant visuellement mais est très bon)

DSC07871

Dessert excellent à base de framboises sauvages !

 

Au Québec, il n'y a pas de guide Michelin, mais s'il y en avait un, c'est évident que cette table mériterait son étoile, d'ailleurs, on lui donne nous ;-))).

 

Et pour finir, petite remarque à l'attention des restaurateurs de qualité et des chefs créatifs. Dans les meilleurs restaurants gastronomiques, l'on a souvent des mises en bouches et des mignardises (voire des pré desserts)

 

C'est un vrai plus, cela fait preuve envers le client d'une vraie générosité. C'est aussi pour beaucoup de chefs, l'occasion de montrer sur une bouchée tout son savoir faire. Alors, n'hésitez pas.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 9 août 2013 5 09 /08 /Août /2013 18:26

Lors de nos voyages au Québec, il est intéressant de rencontrer les conseillers en vins des succursales SAQ mais également de renconter directement les clients.

DSC07827

L'occasion s'est présentée avec cette invitation de membres motivés et passionnés du club de dégustateurs de Rimouski.

 

La convivialité d'un repas amical est ce qu'il y a de mieux pour parler des différentes cuvées, de notre vision du vin, des problèmes et des plaisirs du métier de vigneron et de celui de négociant également.

DSC07826

Apéritif classique avec le côtes de Provence rosé 2011 en caractère qui s'alliait très bien aux produits locaux du bas du fleuve : crevettes et pétoncles.

DSC07829

Comme souvent le barbecue possède un côté simple et efficace qui permet de préparer des grillades variées en accord avec les différents vins rouges de la soirée.

DSC07832

Préparation des assiettes pour l'ensemble des convives soit14 personnes !

DSC07835

3 belles cuvées que l'on trouve en ce moment sur les tablettes de la SAQ de Mont Joli ou de Rimouski :

DSC07828

Côtes du Rhone villages 2011, Clos de la Procure 2010 rouge et vin de pays d'Oc rouge 2010.

DSC07836

Très beau plateau de fromages québécois qui ont aujourd'hui le même niveau de qualité que les fromages français.


Bref, un beau moment de partage car on est aussi à l'écoute des remarques des uns et des autres, souvent pleines de bon sens et de spontanéïté.

 

Un grand merci à Michel et à nos hôtes pour cet accueil chaleureux.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 6 août 2013 2 06 /08 /Août /2013 23:13

Lors de nos voyages au Québec, nous n'allons pas souvent au dela de Montréal ou de Québec. Nous sommes cependant aujourd'hui à la porte de la Gaspésie là ou le fleuve Saint-Laurent s'élargit pour devenir quasiment une mer.

DSC07819

D'ailleurs, voici une photo de notre premier coucher de soleil avec l'échantillon de Bandol rosé 2012, la première bouteille bue au Québec (mais pas la dernière !)

DSC07821

Ici une des spécialités locale, l'été, c'est le Homard ; en voici un bel exemplaire.

DSC07807

Nous l'avons accompagné du Bandol rosé, un très bel accord ; bien sûr les puristes diront que le Batard Montrachet serait mieux adapté mais... on n'avait pas notre cave perso sous la main ;-))

 

Le côte de Provence rosé en caractère 2011 assez vineux était tout de même un peu dominé par la puissance du homard.

 

Autre possibilité qui aurait pu faire "la job" : le côtes de Provence 2011 Blanc du Clos de la Procure (présent au Québec en importation privée uniquement).

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 5 août 2013 1 05 /08 /Août /2013 15:01

A peine terminé le dernier traitement de la saison qui s'annonce plutôt belle dans les vignes (peu de maladie et pas de sécheresse intense), nous voici sur le départ pour le Québec.

DSC07790

Nous allons visiter les nouveaux bureaux de notre agent (il s'agrandit, c'est un bon signe ;-))), aménagé dans une ancienne usine sucrière le long du canal Lachine au sud de Montréal.

 

Nous déposons les échantillons du Bandol india rosé 2012 pour que le magazine Cellier puisse faire les photos et les commentaires de dégustations (ce vin sera dans le numéro du prochain printemps - 1800 bouteilles qui risquent comme cette année avec le 2011de partir en quelques jours !).

DSC07796

On passe rencontrer l'équipe sommelerie du Pullmann sur l'avenue du Parc, le bar à vins référent de Montréal autout d'un verre de Zacmau (Mauzac de Patrick Lescarret) offert et d'une bouteille de Cerdon Renardat Fache idéale en cette période estivale.

DSC07795

La responsable achat des vins, Véronique Dalle, également formatrice de conseillers en vins et de futurs sommeliers, nous fait part de sa surprise sur le changement de style du côtes de Provence Nowat Blanc 2011 ; en effet, nous boisons beaucoup moins cette cuvée : 50 % boisé pour les ugnis blancs, 40 % cuve inox pour les vermentino et une touche de clairette bienvenue. L'objectif est de chercher plus de fruit, de tension et de buvabilité.

 

Descente par Bus ensuite vers le Bas Saint Laurent pour une dégustation à venir avec des membres du club oenophile de Rimouski...

Par Dupéré Barrera - Publié dans : duperebarreranowatwinelovers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 29 juillet 2013 1 29 /07 /Juil /2013 13:23

Cet été à Draguignan, il y a une très belle exposition d'art contemporain

 

http://letecontemporain.e-monsite.com/pages/l-organisation.html

 

Emmanuelle fait partie des artistes sélectionnés et nous sommes donc allés préparer l'installation de l'oeuvre au musée d'Art et Tradition de Draguignan.

 DSC07743

Nous en avons profité le midi pour aller découvrir le nouveau restaurant étoilé Michelin de Draguignan : le Côté Rue où le chef Benjamin Collombat commence à avoir une excellente réputation !

http://www.restaurant-coterue.com/presentation.htm

 

Effectivement, cela vallait vraiment le coup, c'est d'un très haut niveau assez rare en Provence.

DSC07746

Voici la rue, nous sommes en plein coeur de Draguignan (à 1 heure de Toulon dans l'arrière pays).

 DSC07752

La salle est originale, les entrées délicieuses comme ce jarret de porc en terrine au gigembre rose.

 DSC07757

Les plats sont très bons aussi comme ces moules en minestrone ou le saint Pierre à la cuisson précise.

 DSC07762

Coup de coeur pour les desserts bravo au patissier pour ce melon en millefeuille à tomber ou encore cette pêche glace verveine

 DSC07761

tellement délicieux en plein été (la salle est climatisée heureusement)

 

Fort probable que nous y retournerons présenter nos vins, pourquoi pas lors du décrochage à la fin de l'exposition en septembre.

 DSC07770

 Pour le plaisir des yeux, une autre partie de l'installation avec la vitrine Nord à l'entrée du muséeDSC07776

 

 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 juillet 2013 2 09 /07 /Juil /2013 13:22

On a souvent parlé sur notre blog et aux amis de ce restaurant de Toulon qui bouscule un peu la torpeur provençale : la Promesse.

 

Le journal Var matin a fait un bel article la semaine dernière sur cet établissement et la chef propose une recette maison et un accord mets et vin original : 

 

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=509274522479020&set=a.220432271363248.52979.220426938030448&type=1&theater

 

Valérie Costa et son mari amateur de vins (et bon conseiller) s'expriment :

 

"Avec les artichauds (en millefeuille de parmigianno regiano) au pistou, je recommande un Nowat Blanc côtes de Provence AOC, etc..."

 

Merci à eux pour ce clin d'oeil et cette bonne idée d'accord, beaucoup de gens lisent Var matin et cela nous fait des retours sympathiques.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 juillet 2013 2 02 /07 /Juil /2013 10:40

lors de notre passage à Bordeaux pour Vinexpo, nous avons eu la chance de pouvoir visiter un grand cru classé du Médoc : Château Pontet Canet, le seul d'ailleurs qui soit inscrit dans une vraie démarche certifiée Biodynamique de respect de l'environnement et du terroir.

 DSC07445

C'est sous l'impulsion de Jean Michel Comme que ce domaine de près de 90 hectares de vignes s'est lancé dans cette aventure courageuse (eu égard notamment à la mentalité assez conservatrice des propriétaires médocains).

 

Quelle surprise de pouvoir se promener dans le vignoble et d'y trouver des chevaux qui travaillent le sol et qui tirent aussi des pulvérisateurs fabriqués maison !!!

 DSC07432

Ce qui me surprend toujours lorsque je lis les entrevues dans la RVF des exploitants agricoles GCC du Médoc, c'est qu'ils ont tous pour objectif annoncé de faire le meilleur vin possible, mais ils raisonnent quasiment qu'à la cave avec des grosses sélections (comme si le fait de ne faire que 39 % de grand vin sur un domaine était un signe de qualité, c'est pour moi plutôt un constat d'échec).

 

Le nec plus ultra étant la trieuse optique qui coute très chère et qui ne sert à rien si le raisin rentré n'est plus à la hauteur du terroir classé en 1855 (époque à laquelle les gros tracteurs n'existaient pas ni les produits chimiques de synthèse de l'industrie pharamaceutique ultra puissante !)

 DSC07441

Tisanne et cuve pour dynamiser les préparats biodynamiques.

DSC07451

 A la cave la réflexion de Jean Michel s'est récemment portée sur les élevages : moins de barriques et création de cuves en béton en forme de jarre de près de 2 m de haut : encore une expérience unique et rare (à l'arrière plan sur la photo).

 

Bref, cela fait du bien de rencontrer des gens de bon sens, de conviction et qui ne pensent pas que en terme de rentabilité financière à court terme.

DSC07454

Ce qui devrait tout de même mettre la puce à l'oreille des illustres voisins, c'est tout simplement que les vins sont bons et même exceptionnels ; nous avons eu le privilège de faire une verticale de Pontet Canet sur les années 2005 (début du bio certifié), 2008, 2009,2010 et sur notre demande 2012 en cours d'élevage.

 

Ces vins sont pleins de vie, ils nous plaisent et peuvent aussi plaire à un Robert Parker (notes mythiques de 100/100 pour les millésimes 2009 et 2010 !).

 

Bref, une visite superbe ! une belle leçon de vin et d'écologie, le lendemain ce sera Lalou Bize Leroy qui viendra visiter le domaine... Un rapprochement Bordeaux Bourgogne par le bio et le bon !    

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 28 juin 2013 5 28 /06 /Juin /2013 09:45

Parmi les offs de Vinexpo les plus énormes qui soient, le paradoxe, c'est que celui qui arrive en tête est celui... des biodynamistes.

 

Comme quoi on peut très bien concilier travail de terrain ultra pointu, vision avant gardiste de l'agriculture et aussi marketing et business. La vie n'est souvent que paradoxe...

DSC07422

L'occasion comme beaucoup d'amateurs (vu la fréquentation du stand) d'aller saluer et déguster les vins rares de Lalou Bize Leroy sur la photo à gauche (domaine d'Auvenay).

 

3 rouges (1er cru Vosnes Romanée, Nuits st georges et Santenay je crois) et un meursault Narvault marqué par une noble réduction superbe. Les rouges sont bien sur dans la finesse du grand Bourgogne et mériteraient une belle table plutôt qu'un stand dans un batîment industriel.

 DSC07424

Visite aussi sur d'autres stands comme celui d'Anne Claude Leflaive, de nos voisins de Bandol (Château Sainte Anne) et de Côtes de Provence (Château de Roquefort), sur celui de Jerôme Bressy pour gouter l'évolution de ses Rasteau (qui ne sont plus d'ailleurs cette année dans l'AOC Rasteau pour cause de manque de syrah et d'encépagement trop varié avec des cépages anciens !!!).

 DSC07427

Curiosité hors vin : dégustation d'un café Biodynamiste dont les grains ont été mangés et partiellement digérés par des oiseaux !!!

 

Après lavage et torréfaction, cela fait des cafés originaux, très concentrés, presque citronnés en finale ; Bref une curiosité un peu chère forcément donc à réserver aux amateurs hyper pointus de cafés, aux curieux (comme nous) ou aux bobos en mal d'aventure !

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 juin 2013 3 26 /06 /Juin /2013 11:08

Nous avons assisté dimanche et lundi dernier à un master class du fondateur de l'école Ichiyo d'Ikébana (art floral japonais) monsieur Kasuya venu du Japon avec son fils.

 

  http://www.ikebana-nimes.com/ichivo.html

 

Une belle démonstration a eu lieu en plein coeur du village médiéval de Castillon du Gard dans une salle privée du Relais et Chateaux Le Vieux Castillon.

 

En fait, nous connaissons bien cet établissement car nous l'avons livrés plusieurs fois avec nos vins à nos débuts à l'époque où le critique Patrick Chazallet était agent pour la grande restauration (il nous avait placé aussi chez Veyrat et Troigros !).

 

Etant sur place, nous avons décidé d'y dîner et ce fut une excellente surprise que de découvrir ce lieu et la cuisine du chef Christophe Ducros

 

http://www.vieuxcastillon.com/fr/index.php#la-table.php

 

Une belle découverte à travers le menu "inspiration florale" à 78 euros mais aussi sur le menu découverte à 51 euros entrée plat dessert.

 

Carte des vins pour amateurs, nous avons choisi un côtes du Rhône Chave sélection 2010 cuvée "Mon Coeur" très typée syrah nord un vrai délice à 45 euros sur table, c'est une bon prix !

DSC07613

Voici de belles compositions d'assiettes avec un foie gras de canard confit gelée d'hibiscus et pickles de betteraves

 DSC07615

Sorte de guacamole maison

DSC07618

Beaucoup de finesse et de légèreté dans ce plat

DSC07620

Pétales de turbot et pointe d'asperge jus iodé mousseux  à la bourrache (petites fleurs bleues comestibles que l'on retrouve aussi dans nos vignes)

DSC07623

selle d'agneau et farci d'aubergine

DSC07627

Dessert original une relecture du macaron (les fruits justes poellés sur le dessus sont un délice).

DSC07665

et pour finir un clin d'oeil à Monsieur Kasuya avec un bouquet réalisé par son fils sur le thème du bambou... 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 25 juin 2013 2 25 /06 /Juin /2013 13:57

On commence à souffler un peu après le marathon vinexpo bien que les vignes soient encore très actives (et quelques commandes aussi).

 

L'après midi a permis aux vignerons présents de faire déguster leur vins... Nous avons pu voir certains de nos clients dont nos amis japonais rencontrés quelques semaines plus tôt à Tokyo !!

DSC07504

Cette année, il semblait que les affluences sur vinexpo et sur les off étaient plutôt faibles, ce fut aussi le cas pour le Hors Piste, ce qui a laissé un peu de temps pour aller déguster les vins des autres participants.

 DSC07516

Le niveau était vraiment top, impossible de tous les citer, pour ma part, j'ai été admiratif de la qualité des vins de Château Bas en coteaux d'aix  : gamme hyper judicieuse du vin de soif au grand vin de terroir (temple), A noter une partie vins natures qui complète harmonieusement le tout !

DSC07514

 

Photo ci dessous de notre voisine et organisatrice

 DSC07517

isabel Fonquerle dans le minervois; Bravo et merci à elle pour son organisation.

 DSC07508

Belles choses aussi en Ardèche et sur la gamme des différents domaines de la famille Gaillard. Des bons Bordeaux !

 

Echange de bouteilles avec Jo Pithon (bonne blanche et treille en Anjou blanc sec tendus et minéraux) avant de partir le soir même direction Toulon, retour à la maison et au vignoble.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés