Concours

Recommander

Présentation

Qui sommes nous ?

Certains nous connaissent, comme négociants sur le Sud Est de la France, d’autres comme vinificateurs Nowat, ou en tant que vignerons bio en AOC Côtes de Provence.

Nous avons notre propre vision du vin, nous sommes dans le monde du vin sans être du monde du vin.


Le blog est aujourd’hui un excellent moyen de communiquer et de partager ses idées… Nous souhaitons partager notre passion du vin, mais aussi nos passions en général.

Si vous souhaitez avoir d'autres informations sur nous, vous pouvez aussi consulter notre site internet :

http://www.duperebarrera.com 

Vendredi 21 juin 2013 5 21 /06 /Juin /2013 18:15

Nous recevons de temps en temps sur le domaine ou au chai de négoce, des particuliers amateurs de vins. C'est bien sûr une occasion de rencontrer ceux qui boivent "in fine" nos vins.

 

Et puis l'on peut avoir aussi de très belles surprises comme ce compte rendu très complet et plein de passion de Pierre Radmacher. N'hésitez pas à aller voir son blog, il est superbe :

 

http://pradmacher.canalblog.com/archives/2013/06/19/27464717.html

 

Pierre Radmacher, à l'image de certains journaliste,  écrit aussi pour le site dégustateurs.com où l'on retrouve le même article

 

http://degustateurs.com/forum/forum_posts.asp?TID=22074

 

Nous voici maintenant de retour de vinexpo, je vous prépare quelques articles sympas de belles dégustations...

Par Dupéré Barrera - Publié dans : le domaine du clos de la Procure
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 juin 2013 3 12 /06 /Juin /2013 18:46

A l'approche de Vinexpo, comme l'on sait maintenant que nous allons visiter Pontet Canet, on s'est dit qu'il fallait réviser nos leçons. Alors ce soir ouverture d'un Pontet Canet Pauillac 2009.

 

Ce vin est un vrai délice même si bien sûr nous l'ouvrons trop tôt ! Le boisé est fondu, les tanins tellement soyeux...

DSC07379

Sur la photo, entre le verre et la lourde bouteille, un vase d'Ikébana en bambou très ancien "chiné" il y a quelques jours sur un marché dans un temple de Kyoto.

 

C'est un des rares Bordeaux que j'achète en Primeur (avec ceux de Jean Luc Thunevin notamment ses blancs et ses seconds vins qui sont d'excellents rapport Q/P).

 

En 2009 et 2010, Robert Parker a noté le Pontet Canet (Cru classé 1855) à 100/100 mais ce n'est pas du tout la raison de notre achat mais parce que c'est le seul cru classé de ce niveau a être cultivé en Bio !

 

Bravo à Jean Michel Comme et à son propriétaire (nous en reparlerons sur ce blog bientôt c'est certain).

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 11 juin 2013 2 11 /06 /Juin /2013 12:03

Nous sommes rentrés du Japon depuis quelques jours et l'on prépare Vinexpo mais il me reste encore en stock quelques belles aventures culinaires du Japon que je vais continuer à partager.

 

Il s'agit d'une cuisine de tempura !!! le restaurant de Kyoto possède une étoile au Michelin mais il n'y a que 10 places et toutes au comptoir avec le chef qui prépare à la minute les tempuras.

DSC07335

le site ci-dessous référence tous les restaurants étoilés de Kyoto et on y trouve toutes les infos nécéssaires.

 

http://gm.gnavi.co.jp/shop/0220130068/

 

Belle découverte donc ; contrairement à une idée reçue les tempuras faites par un maître cuisinier peuvent être très légères et digestes.

 DSC07337

Bière avec ces petits crustacés étranges qui se mangent en une fois.

DSC07340

Beaucoup de poissons et de légumes.

DSC07343

Expérience enrichissante d'autant plus qu'ici personne ne parle l'anglais alors on doit s'adapter.

 DSC07346

le dessert était très original et simple, beaucoup de goût dans cette quintessence de fraise et gelée.

 DSC07348

une adresse dépaysante qui mérite le détour (entrée comme souvent au Japon très difficile à trouver).

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 juin 2013 1 10 /06 /Juin /2013 12:12

C'est toujours avec un grand plaisir que nous retrouverons nos amis des vignerons Hors Piste (plusieurs anciens comme les domaines Oustal blanc, Gaillard, Boyer Martenot de Meursault, Jo Pithon etc... et quelques nouveaux - liste complète des participants ci dessous)

 

L'événement aura lieu en marge de Vinexpo toute une belle après midi sur les Quais de Bordeaux.

 

Le lieu qui nous accueille sera le restaurant Ola Ke Tal (hangar assez grand pour disposer des tables de dégustations). 

 

Les vignerons se chargeront d'amener leurs plus belles cuvées à faire découvrir à leurs clients cavistes, restaurateurs et importateurs (un de nos clients japonais y viendra avec son équipe). Les amateurs seront bien sur reçus avec un grand plaisir également car ils sont aussi une part importante du monde du vin, en tous cas une part qui communique et se passionne. 

 

 

Bienvenue à vous : une occasion idéale de déguster des Champagne festifs, des Minervois superbes, des Rhônes de référence, des vins de Loire comme on les aime, des Bordeaux Hors piste (et oui, il n'y a pas que des grands crus classés hors de prix à Bordeaux), du soleil du Languedoc et de Provence (Château Bas en coteaux d'Aix et nos vins de Bandol et Côtes de Provence !)

 

 

HORS PISTE VINEXPO 2013
le mercredi 19 juin de 14h à 22h
au Restaurant bar Tapas OLA KE TAL
adresse: Bassin à flot, Hangar G2, Quai Armand Lalande,
33300 Bordeaux
... tél: 05.56.04.04.44
sur les Quai de Bacalan.

les vignerons :

- CHAMPAGNE REMY MASSIN & FILS (CHAMPAGNE)

- DOMAINE PITHON-PAILLE (ANJOU)

- CLOS DE LA PROCURE (PROVENCE)

- DOMAINE DE L'OUSTAL BLANC (MINERVOIS LA LIVINIERE)

- CHATEAU L'INSOUMISE (BORDEAUX)

- DOMAINE SALEL (COTEAUX DE L’ARDÈCHE)

- CHATEAU MAZERIS (CANON FRONSAC)

- DOMAINE LUCAS DE BAR (PAYS D'Oc)

 - DOMAINE PECH DE LUNE (ST-CHINIAN)

- CLOS DU GRAVILLAS (ST-JEAN-DE-MINERVOIS)

- DOMAINES PIERRE GAILLARD (Côte Rôtie, Saint Joseph, Cornas, Condrieu, Crozes Hermitage, Collioure Banyuls (Roussillon), Faugères (Languedoc)

- CHATEAU BAS ( COTEAUX d'AIX EN PROVENCE)
Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 6 juin 2013 4 06 /06 /Juin /2013 20:49

Sur les conseils de notre importateur, nous avons pu découvrir plusieurs restautants de Kyoto. Cela va du plus simple au top et dans le top, il y a bien sûr la cuisine Kaïseki de Kikunoï.

 

Le restaurant Kikunoi se situe sur un vaste terrain au pied de la montagne Higashiyama à l'Est de Kyoto.
Une légende raconte que lorsque la première femme de Hideyoshi Toyotomi a voulu utiliser l’eau du puits Kikusui no i pour une cérémonie du thé, l’eau s’est mise à jaillir tel un chrysanthème qui s’épanouit.
Depuis ce jour, on prend soin de ce puits de génération en génération afin de pouvoir utiliser son eau pour cuisiner. Le nom du restaurant Kikunoi tire ainsi son origine de l’histoire de ce puits. Il a été fondé en 1912 possède 3 étoiles au guide Michelin et est dirigé par M. Yoshihiro Murata.

 

http://kikunoi.jp/french/

   

Difficile de décrire tous les plats du service, j'ai préféré illustrer cette soirée mémorable avec quelques photos qui en disent long sur la perfection de cette cuisine d'exception :  

      a93maijuinjapon 3998-copie-1

    Dès les mises en bouches, un peu de poésie avec cette petite cage à oiseaux symbolique recouvrant une série de bouchées délicieuses.

     

A noter ci dessous, la beauté des mélanges entre les petits légumes, les fruits de mer, la prune confite etc... 

  a93maijuinjapon 3995

Certains plats représentent des dizaines de saveurs en harmonies entre elles et avec les saisons !

a93maijuinjapon 4002

Ci dessous un détail d'une tasse extraordinaire en spéciale dédicace pour Hervé Bizeul, amateur de belle céramique.

 

Au cour du repas plusieurs thés sont servis. On demande à la serveuse le nom du potier qui a réalisé la pièce et... elle le connait ! Quel classe, on est dans un autre monde en effet.

  a93maijuinjapon 4038

    Dessert servi dans une section de bambou ; C'est frais, léger et gouteux. 

  a93maijuinjapon 4042

    Même si l'on est que deux, on a droit à un salon privé d'une dizaine de m2 ! (qui est facturé en supplément une vingtaine d'euros). Chaque salon possède ses oeuvres d'art et son bouquet d'Ikébana avec des fleurs que je ne connaissais même pas ! 

a93maijuinjapon 4028

    Si l'on a pas fini le riz, une petite boîte délicatement emballée nous est fournie pour être ramener chez soi

  a93maijuinjapon 4048

    En conclusion, une soirée d'exception (pour info, les prix restent inférieurs aux 3 étoiles français) avec de très belles découvertes.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 2 juin 2013 7 02 /06 /Juin /2013 15:26

Pour tenir face au décalage horaire et aux rythmes serrés des dégustations, rien de tel qu'une petite pause matcha.

a93maijuinjapon 3543

Ce thé vert un peu spécial est traditionnellement servi avec une petite patisserie.

 a93maijuinjapon 3544

Dans le détail, il y a des merveilles... et donc de quoi s'émerveiller.

 a93maijuinjapon 3545

Non ? Et dans un coin de la salle (le tokonoma), il y a toujours un petit bouquet d'Ikébana...

a93maijuinjapon 3549

... comme un hymne à la beauté de la nature. 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : humeur du moment
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 1 juin 2013 6 01 /06 /Juin /2013 14:03

Repas ultra simple avant le tasting de notre importateur le midi (bol de nouilles et soupe avec une crevette en tempura) ; c'est ce que mange la plupart des business men du quartier.

DSC07253

Le soir,  changement d'univers !

 

Après une longue après midi debout pour faire déguster nos vins, quelques stations de métro ultra bondées plus tard nous voici dans la zone de Shinjuku plus précisément à la station de Kagurazaka avec le directeur M. Oe San et son interprète Suzana.

 

Il nous invite chez un de ses bons clients : un petit restaurant de sushi qui fut pour nous une presque révélation.

 

En effet son idée était de tenter des accords inprobables avec notre cuvée de rouge Côtes de Provence TLM (Très longue macération). Les tannins sont soyeux et le vin présente beaucoup de fruit et de longueur alors... On a essayer presque toute la carte !

 

Le restaurant s'appelle Ginyu, voici les coordonnées :

 

 

110 Yaraicho, Shinjuku, Préfecture de Tokyo 162-0805,  +81 3-3269-0777
Le Chef monsieur Hideo Kai nous as très bien reçu, je pense que c'était la première fois qu'il recevait des vignerons !
 
C'est un très grand amateur de saké mais aussi de vins et possède plus de 200 références à sa carte.
Le restaurant est petit, simple mais tout est dans la qualité des produits.

 DSC07284

 

 Voici une magnifique série de 5 morceaux de thon du marché de tsukuji. A droite, une pièce légèrement cuite avec une sauce soja. Au milieu, en sashimi (donc crus) une pièce issue de la tête ! puis 3 parties allant du flan au ventre vers plus en plus de gras (et de fondant).

 

Accord classique sur le thon semi cuit et surprenant mais très bon sur la pièce issue de la tête (je n'en avais jamais mangé auparavant).

DSC07288

 

Les verres à vins sont d'excellente qualité et cela devrait servir de leçon à certains restaurateurs français qui négligent cet aspect de la table.

 

Accord peu intéressant sur l'huître. C'est une huître géante provenant de la pointe la plus au sud du Japon.

 

En revanche, c'est tout simplement la meilleure huître que j'ai jamais mangé !!! Peut-être à égalité avec certaines sélections d'amis de l'île d'Oléron.

 DSC07290

Une deuxième bouteille de TLM 2010 plus tard (à 3 car Suzana ne buvait pas !), nous trouvons enfin l'accord parfait.

DSC07291

Avec ce qu'ils appellent leur "foie gras japonais" : le foie de Lotte. Divin !

DSC07298

Encore quelques autres réussites avec de l'oursin (très peu iodé et assez différent de chez nous) et avec un poisson bizarre qui provient des grands fonds océaniques.

 

Essai aussi avec des sakés et d'autres produits encore... ça c'est du travail !

 

Monsieur Kai va proposer ce tlm (qu'il a déjà commandé pour sa carte) sur certains plats et bien que ce fut une surprise, cela nous as réellement ouvert l'esprit !

DSC07302

Dessert simple avec des petits fruits mais de saison et très rares (des oranges très gouteuses).

 

Bref, Ginyu, c'est notre restaurant découverte du voyage (ceci dit le voyage n'est pas finis !).

 

Dans le même quartier, la soirée a continuée au bar à vins le refuge http://www.refuge-828.com/3_kagurazaka_toppage.html

 

Puis, puisque le chef était à son autre restaurant de Ginza, encore une halte (et quelques verres de vins aussi) au refuge de Ginza (belle sélection de vins dont notre TLM et notre côtes du Rhône villages en vin au verre et cuisine d'inspiration provençale et italienne).

 

Grosse journée mais étrangement les vins étant très buvables (et avec peu de SO2), les plats très digestes et les rencontres très plaisantes, on s'est couchés presque en forme et... près à recommencer. 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 mai 2013 4 30 /05 /Mai /2013 04:32

Classique trajet Osaka Tokyo en shinkansen. Journée de travail avec notre importateur historique de Tokyo : Vintners Inc.

DSC07278

Au bureau de celui-ci, petite présentation des vins, des évolutions, des accroches possibles sur certaines cuvées...

 DSC07262

Notre agente japonaise venant d'avoir des jumeaux ne pouvait nous accompagner cette fois-ci au Japon. Elle a donc demander à une amie oenologue de la remplacer : il s'agit de Yukie (à gauche sur la photo) qui a un diplôme d'oenologue de Bordeaux et a d'ailleurs travaillée un an chez Jean luc Thunevin (petit bonjour à jean luc et murielle si vous nous lisez).

 DSC07266

Les 4 vins présentés se dégustaient plutôt bien :

 

Vin de Pays du Mont Caume rouge 2011 cuvée My Love (cuvée spéciale pour le Japon initialement élaborée pour la Saint Valentin mais qui finallement se vends toute l'année ! Belle qualité de fruit et tannins souples

 

Côtes du Rhône villages rouge 2011 : millésime un peu plus léger que 2010 ou 2012 mais qui du coup se déguste très bien en ce moment.

 

Nowat 2009 côtes de Provence rouge : superbe belle acidité venant du cabernet

 

TLM (très longue macération) 2010 cotes de provence rouge : un peu jeune sur le boisé qui va commencer à se fondre mais belle tension.

 DSC07273

La dégustation s'étalait sur près de 5 heures du coup les cavistes et restaurateurs ne se bousculaient pas tous et cela permettait d'avoir de vrais échanges (grâce à notre super traductrice) et de petites séances photos.

 DSC07257

D'autres vignerons étaient présents, bien aimé le vin de Artadi gros domaine espagnol de qualité (superbes mourvèdres vielles vignes de la région de Alicante)

 DSC07270

Coup de coeur pour les vins de Nouvelle Zélande  (niouzi dans le language des commerciaux) du vigneron photographe Greywacke qui étaient pour moi encore plus intéressants que ceux de Cloudy Bay également présentés en dégustation.

 DSC07275

Sur la photo, on voit même un acheteur habillé en kimono tradi !

 

Le soir invitation avec le directeur général et Suzana traductrice italienne qui parle le français et le japonais couramment... cela aide. On va en faire un article, car la soirée était mémorable. Avez-vous déjà éssayer un grand vin rouge avec des sushis ?

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 28 mai 2013 2 28 /05 /Mai /2013 16:07

Grosse journée de travail avec l'ensemble des commerciaux de notre importateur à Osaka.

 

Préparation aussi de la soirée dégustation avec des particuliers et des bons clients cavistes ou grossistes. Beaucoup d'amateurs (en tous près de 50) dont des groupes de jeunes femmes intéressées par le vin et des business men puisque nous sommes en plein quartier des affaires de Osaka (6 millions d'habitants dans la ville !).

 DSC07211

Présentation d'un diaporama, cela aide pour la compréhension.

 

La soirée a lieu en partenariat avec le restaurant Art and wine (A and W) dont le chef propriétaire, monsieur Takeshi est un peu une référence en matière de connaissances oenophiles (il est aussi professeur pour des sommeliers).

DSC07227

Art and Wine
  tel and fax,06-6449-5811
  Osaka-city Nishi-ku Kyomachibori
  1-15-7 Osaka-Itakura-Bld first floor

 

Le menu d'inspiration franco italienne a été préparé en accord mets et vins notamment en fonction de nos deux Bandol 2009 de la cuvée India en blanc et en rouge.

 DSC07195

Mise en bouche avec des produits japonais (petits batonets de légumes inconnus et macérés dans du vin rouge : une découverte). ratatouille so exotique !  

DSC07201

Accord incroyable entre un Bandol Blanc 2009 prêt à boire et un carpaccio de poissons "red snapper" d'anthologie.

DSC07209

Pour le Bandol rouge 2009, les pastas n'étaient pas en accord mais le plat suivant était parfait : une daube de boeuf (pas du Kobe beef mais pour info Kobe n'est qu'à quelques dizaines de KM de Osaka).

DSC07220

Une vraie réussite qui montre l'implication du chef.

 DSC07222

Il y avait aussi d'autres vins de notre impotateur (Koto Corp.) : Cava espagnol, Riesling allemand, Bordeaux et téquilla en digestif (excellent boisé d'ailleurs) ici servie par le meilleur commercial monsieur Minobe (le marseillais du Japon).

 

Classique : la soirée se finit tard dans le bruit, la bonne humeur, les photos bien sur, les bonnes blagues et... pour ceux qui travaillaient les commandes. 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 26 mai 2013 7 26 /05 /Mai /2013 15:56

Nous voici arrivés au Japon pour quelques jours histoire d’aller visiter nos 3 importateurs. L’un d’entre eux se trouve à côté d’Osaka, d’où notre premier stop  à Kyoto.

a93maijuinjapon 3506 

Afin  de se mettre dans le bain et de se remettre du décalage horaire, voici un petit compte rendu d’un repas dans un Temple Zen de l’ensemble remarquable de Daitokuji (ensemble qui regroupe en plein cœur de Kyoto une vingtaine de temple).

DSC07175 

Le restaurant s’appelle Izusen ouvert tous les midis toute l’année. Il sert une cuisine typique dans un esprit strictement Zen (donc végétarien) et selon les 4 saisons.

  DSC07173

    Le menu « Teppatsu » (du nom du bol rond en fer dans lequel les moines reçoivent leur repas) est à 3100 ou  4200 yens suivant le nombre de services (soit 25 et 30 euros) et c’est un véritable feu d’artifice de saveurs et de couleurs ;

DSC07161 

Voici quelques photos qui illustrent les nombreux plats tous délicieux et mêmes certains vraiment exceptionnels et surprenants  même pour ceux qui mangent souvent au restaurant !

DSC07163

Habituellement, nous ne sommes pas très amateurs de tempuras mais là, elles sont tous simplement exquises et légères notamment celles de champignon et de patate douce (divin).

DSC07165 

Dessert très frais aux textures incroyables.

DSC07170 

Bizarrement malgré le nombre important de plats, on en sort léger et en forme. C’est une cuisine qui ne s’occupe  pas seulement du corps mais aussi de l’esprit. Attention cependant à ceux qui ont mal aux jambes : on mange assis sur le tatami (et après 15 heures d’avion, ce n’est pas très évident).

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés