Concours

Recommander

Présentation

Qui sommes nous ?

Certains nous connaissent, comme négociants sur le Sud Est de la France, d’autres comme vinificateurs Nowat, ou en tant que vignerons bio en AOC Côtes de Provence.

Nous avons notre propre vision du vin, nous sommes dans le monde du vin sans être du monde du vin.


Le blog est aujourd’hui un excellent moyen de communiquer et de partager ses idées… Nous souhaitons partager notre passion du vin, mais aussi nos passions en général.

Si vous souhaitez avoir d'autres informations sur nous, vous pouvez aussi consulter notre site internet :

http://www.duperebarrera.com 

Lundi 31 décembre 2012 1 31 /12 /Déc /2012 19:16

Et voilà, ce n'était donc pas la fin du monde.

 

2012 se termine et nous vous souhaitons le meilleur pour 2013

 

un peu en avance pour les voeux... 

 

La daube (royale au chevreuil) mijote avec du Nowat depuis des heures. Le Beaune 1er cru 2006 vignes de l'enfants jésus se présente sous de bons aspects comme les autres vins d'ailleurs.

 

Bonne année 2013

Par Dupéré Barrera - Publié dans : humeur du moment
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 17 décembre 2012 1 17 /12 /Déc /2012 10:44

Parmi les deux meilleurs cavistes d'Avignon, il y a cette belle adresse du centre ville le vin devant soi.

 

Pour nous, cétait l'occasion de faire connaître nos vins et d'en profiter pour déguster la gamme des 2010 de Charlotte Dagueneau (Domaine didier Dagueneau en Pouilly fumé, Sancerre et Jurançon !)

 

La cave est petite mais propose une sélection de vins très pointue sur le Rhône et de bonnes références sur la Provence aussi.

 

http://www.levindevantsoi.fr/

 

et le blog

http://levindevantsoi.canalblog.com/

 

Autre intérêt : la qualité des conseils de Laurent et Stéphane et la possibilité de déguster grâce à une carte prépayée de 5 ou 10 euros des dizaines de vins au verre autour de 2 euros ! (et en plus il y a du bon).

DSC06339

Bref, la bonne adresse d'Avignon à coté de la place de l'horloge et de la mairie.

 DSC06341

Mercredi dernier donc, nous avons eu la chance de voir Charlotte Dagueneau commenter ses vins : pas facile car c'était des 2010 et qu'ils sont assez fermés à ce jour.

 DSC06342

Des vins plutôt chers dans une gamme autour de 70 euros, notamment par rapport à ce qui se fait sur Sancerre (Cotat, Vacheron etc...) mais c'est un peu la signature du domaine. Les vins sont très purs avec des équilibres parfaits, le millésime 2010 est grandiose et perso nous avons beaucoup aimé les Pouilly fumé cuvée buisson renard avec son gras et son opulence, et la cuvée Silex aussi mais à attendre de nombreuses années.

 DSC06344

Magnifique aussi, l'équilibre sucre acide du Jurançon moelleux 2010 les jardins de Babylone, là encore seul bémol, le prix assez élevé.

 

Personnellement et c'est l'esprit d'ailleurs de Dupéré Barrera et du Clos de la Procure, qui cherchent toujours à proposer le meilleur rapport Qualité Prix possible : un vin au prix trop bas (spécial chinois) est une arnaque ou une aberration (socio économique) mais un vin trop cher aura de plus en plus de mal à trouver son public (en tout cas le public des vrais amateurs de vins et de bonne bouffe !).

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 décembre 2012 3 12 /12 /Déc /2012 08:57

De passage en Catalogne, il était inconcevable de ne pas venir visiter Hervé et Claudine Bizeul à leur domaine du Clos des Fées à Vingrau.

 

Ce fut un réel plaisir que d'aller cheminer en 4x4 sur le domaine de la Chique tout d'abord. Ce domaine a été sauvé in extremis de l'arrachage par la volonté d'Hervé.

http://www.closdesfees.com/fr/projet-lieu.php

  DSC06281

Sa richesse: son incroyable (et immense oliveraie). Les olives de bouche (variété Lucques) sont très savoureuses parmi les meilleures au monde ! Merci d'ailleurs hervé pour le bocal, on se régale avec

  DSC06335

Egalement avec les olives, ces deux bouteilles ouvertes hier à la maison de sorcières 2011 rouge gourmande et déjà prête à boire et surtout la images dérisoires (manga) à base de tempranillo et carignan qui vaut largement certaines grandes cuvées espagnoles hors de prix.

 DSC06286

Visite des différents ilots qui composent le clos des fées. Avec beaucoup de km entre chaque lieux !

 DSC06291

et pour finir, un coteaux incroyable en préparation pour une nouvelle plantation de... pinot noir !

DSC06294

un très beau projet, ambitieux et unique en son genre. La vérité sera dans le verre rdv dans quelques années.

 

A table, le midi, un repas simple mais qu'un millardaire ne peut pas se payer sur son yacht : un poulet bichonné par un rotisseur de talent : hervé lui même

DSC06284

Le tout bien sur accompagné d'une grande bouteille : le clos des fées rouge 2007 jeune, tendu, précis sur une année équilibrée qui mérite encore quelques années de cave.

 

Merci à lui pour cet accueil digne d'un ministre. Si seulement les ministres sortaient de temps en temps de leur bulle dorée parisienne pour venir vivre du vrai, et comprendre un mieux la France, en tous cas une certaine France... celle que j'aime.

 

 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : dégustations oenophiles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 6 décembre 2012 4 06 /12 /Déc /2012 11:42

Séjour à Gérone : la suite. Après le mythe tri étoilé Celler Can Roca, le bon plan : Massana.

http://www.restaurantmassana.com/actualitat.php?idm=fr

 

Pas vraiment une trouvaille puisque le restaurant existe depuis maintenant 25 ans et possède une étoile au Guide Michelin ; mais très instructif d'y déjeuner après le "deuxième top au monde".

 DSC06267

Déco sobre et classe service impéccable 

    DSC06242

    Beau travail sur les mises en bouches avec du thon, des anchois un chocolat glacé, un beignet liquide de cep ! et sur la photo ci dessus un pain de fougasse soufflé et jambon ibérique.

DSC06246

    entrée toute simple mais très gouteuse (le produit, que le produit) des fruits de mer avec une mayonnaise Yuzu 

DSC06249

    Sardines (incontournables) marinées et tartare de tomate et glace citron vert basilic bienvenue

DSC06251

    vrai plat "waouhh" le yaourt au foie gras gelée de muscat et croustillant de toffee !! idéalement accompagné d'un verre de sauterne prince saint aubin 2010 

DSC06253

    Ries du couteau crème de chou fleur et caviar d'agrumes : petite portion mais super bon 

DSC06258

    plus classique laquées épaules de lapin avec des herbes et pommes au romarin

DSC06261

    la aussi incontournable porc ibérique doux et croustillant 

DSC06262

    Deux beaux desserts, un beignet liquide à base de chocolat et ci dessus la très rafraichissante fausse pomme et sa soupe transparente et glace à la pomme et au laurier un délice, presque un digestif.

 

Bref, beaucoup de plaisir, du classique et quelques plats waouh des prix très raisonnables et une formule vin au verre à 30 euros pour 9 verres de vin (dont le sauterne et un pinot blanc de Weinbach 2011 tout de même !).

 

En conclusion, un restaurant moins célèbre que le celler Can Roca mais sur certains points, très comparable ! (notament la qualité des produits).  

 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 novembre 2012 5 30 /11 /Nov /2012 10:04

Je sais, les anglo saxons ont cette manie de tout noter, tout classer. Cela s'implifie les choses et surtout cela permet d'élaborer un marketing "rouleau compresseur".

 

Je ne sais trop qui d'ailleurs classe les restaurants du monde mais en numéro 1 c'est Noma au Danemark et en numéro deux l'objet de notre article : El Celler de Can Roca à Girona (pour info et cela mérite d'y réfléchir, les restaurants français sont très mal classés).

 

http://www.cellercanroca.com/menu/menu_f.html

 

Pratique donc d'avoir le numéro 2 à 4 heures de route de Toulon. Nous y étions la semaine dernière. Bien que le quartier de Girona soit très banal, les lieux sont superbes avec un mélange décoratif plutôt bien vu.

  DSC06161

Pour la carte : pas vraiment de choix, c'est menu dégustation à 5 plats ou menu dégustation à 10 plats. (on a pu tester les deux en même temps mais c'est une exception, normallement c'est le même menu pour toute la tablée !).

 DSC06167

Les mises en bouches sont un vrai travail de réflexion et de mise en scène ; ce n'est plus de la restauration mais du théatre vivant : beaucoup de plaisir ! ici 5 saveurs représentant 5 pays (Japon, Mexique etc...) Quel souvenir aussi que ce bonbon à la truffe ! du Waouh !

 DSC06169

   Sympa aussi le petit olivier Bonzai avec les olives apéritives à cueillir.

DSC06178

Nous aurions pu mettre près de 30 photos différentes (la plupart très belles d'autres moins intéressantes en visuel comme le pigeon marron mais délicieux en bouche !) Photo ci-dessus du blé vert avec sa sardine grillée et une glace au pain grillé d'anthologie.

DSC06180

    Délicieux la sauce hollandaise au gibier

 DSC06191

    Gambas entière tout se mange dans l'assiette ! Algues, eau de mer, plancton !

DSC06193

Tiré du "petit menu" la sole grillée aux huiles d'olives vertes fenouil, pignons de pin, bergamote et orange ! Accord idéal avec un Chassagne Montrachet 1er cru 2008 "boudriotte" de Ramonet, un mythe presque ce vin à... tenez vous bien 70 euros ttc sur table ! une aubaine !

DSC06201

Tirée aussi du petit menu (peut-être le meilleur plat de ce menu) un pot au feu de morue gnochis terrine de brandade et choux, tripe de morue !

DSC06204

et encore un plat très beau mais dont je ne me souvient plus de ce que c'est, comme quoi, faudrait prendre des notes pour faire un bon article mais j'ai préféré prendre... du plaisir ! Le temps passe vite.

DSC06206

Non ce n'est pas encore les desserts mais la blanquette de cochon de lait ibérique au riesling terrine de mangue; accord sur un excellent Volnay 1er cru les Caillerets de H. Boillot 2007 ; un grand vin (90 euros sur table). Belle sélection de vins du sommelier Josep Roca l'un des 3 frères Roca. 

DSC06207

du rouget cuit à basse température très fondant

DSC06221

extrait des desserts lactés du patissier Jordi Roca, l'aurte frère (le troisième Joan est en cuisine).

 

DSC06227 Soupe au chocolat au lait.

 

Enfin de beau et du bon, mais en conclusion ce qui est sur c'est que je n'ai pas envie de le comparer à un régis Marcon ou un Gagnaire. Je ne suis pas anglo saxon et je ne pense pas que ce classement des 50 meilleurs restaurants du monde soit pertinent mais je suis très content d'y avoir été !

 

 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 22 novembre 2012 4 22 /11 /Nov /2012 10:41

C'est déjà la 32 ième édition de ce guide qui est une véritable référence au Québec.

guidephaneuf

Le nouveau millésime vient de sortir avec ses distinctions suprêmes : les grappes d'or mais aussi ses commentaires de dégustation toujours très utiles pour comprendre la complexité d'un vin (qui ne se résume pas heureusement qu'à une note!).

 

Commençons par une grappe d'or donc, le Côtes du Rhône Villages 2010 rouge à moins de 20 dollars can !

 002

"le 2010 regorge de goûts intenses de fruit noir et de noyau de cerise, auquel il emprunte une amertume de bon ton. Généreux, joufflu et chaleureux, mais élaboré dans de bonnes proportions. Cette année encore il donne pleine satifaction ; 4 étoiles."

 

4 étoiles également pour son cousin, le Costières de Nîmes 2010 rouge à 18.05 dollars. "le 2010 est bien charnu, assez corsé et doté d'une personnalité étonnament affirmée pour un vin de ce prix"

 

Excellente note aussi (4 étoiles) pour le vin de pays d'oc 2009 rouge "Lauréat d'une grappe d'or l'an dernier, le 2009 est l'une des meilleures réussites des dernières années..."

 

En Côtes de Provence, nos deux Cuvées sont bien placées :

 

NOWAT rouge 2009 "très solide, beaucoup de corps et une longue finale racée qui contribue à son envergure en bouche..." 4 étoiles

 

Clos de la Procure rouge 2010 : "Tout aussi bon que le 2009 décoré d'une grappe d'or l'an dernier. Moins oppulent mais non moins savoureux ; le vin est encore très jeune, compact et plein d'avenir" (trois éloiles avec possibilité d'évolution vers 4) 

 

Bref, un très bel encouragement qui donne envie (et le devoir aussi) de progresser encore dans une gamme du sud de la France du meilleur rapport qualité prix possible, envie de devenir une référence à terme ! 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : duperebarreranowatwinelovers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 20 novembre 2012 2 20 /11 /Nov /2012 10:26

Si vous prenez l'avion ce mois-ci sur Air Canada, vous trouverez sur votre siège le magazine En Route de Novembre 2012. Particularité de la revue : tout est bilingue Français Anglais !

  008

En plus, cela tombe bien, de beaux articles au sommaire sur les meilleurs nouveaux restaurants canadiens, les tendances au resto en 2012 (légumes nouvelle vague etc) et ... un article très complet sur les vins de Provence avec les incontournables peter Fischer de Revelette le top des coteaux d'Aix, Daniel Ravier du domaine Tempier, le top des Bandol et... Dupéré Barrera et le Clos de la Procure en Côtes de Provence.

 

  Le journaliste Adam Leith Gollner qui était passé au domaine il y a quelques semaines dresse un panorama de passionné sur une terre à vins pas assez reconnu. Il s'est intéressé à notre gamme négoce (Bandol notamment) mais aussi au procédé original des vins Nowat.

 

Voici une citation prise dans son texte : "une nouvelle génération de vignerons avertis revient à la base pour démontrer à quel point la Provence convient aux vins haut de gamme classiques."

 

Son reportage l'a amené à rencontrer également Kermit Lynch, notre importateur sur les USA (également importateur de Tempier, Terrebrune et Gros noré à Bandol !)

 009

Bref un bel article qui en fait plus pour la Provence qu'une campagne entière de pub de plusieurs millers d'euros ! A noter les très belles photos de Vincent Ferrané qui est aussi passé au domaine quelques jours plus tard ; il a fait aussi un excellent travail de prise de vue. 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : curiosités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 18 novembre 2012 7 18 /11 /Nov /2012 08:47

En fait, il existe deux restaurants Laurie Raphaël

 

le plus ancien est à Québec à deux pas du salon des importations privées ; du coup, j'ai pu y déjeuner le midi.

http://www.laurieraphael.com/fr/Restaurants/Quebec/

 

C'est une formule rapide avec une entrée et un dessert imposé à 22 dollars, rapport Qualité prix incroyable pour ce niveau de restauration ; cela me rappelle Jean Georges à New York dans le même esprit !

DSC06143

Entrée minimaliste et si belle à voir jugez-en:

 DSC06138

Duo de saumon fumé et marlin grillé.

DSC06140

Plat short ribs de Bison cuit sous vide au soya bio et à l'érable (un délice, un bémol peut-être : les courgettes aux saveurs trop délicates pour la puissance du plat)

DSC06142

Et dessert excellent tout chocolat "sandwich glacé au chocolat, mousse de chocolat blanc et crumble au cacao" : miam !.

 

Tout cela donne envie d'y retourner pour un menu dégustation et pourquoi pas accompagné d'une "très longue macération" 2009 rouge qui pourra supporter les saveurs puissantes de la cuisine inspirée du chef !   

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 14 novembre 2012 3 14 /11 /Nov /2012 16:37

Nous voici de retour d'un voyage rapide au Québec.

 

Il y avait deux salons d'importations privées (pour les particuliers et les restaurateurs donc). Contrairement aux vins vendus directement par la SAQ - monopôle d'état ; cela permet d'importer des petits producteurs ou des cuvées pas assez importantes pour être référencées en magasin.

DSC06115

Nous étions donc avec notre agent ("le Maître de Chai INC") sur Montréal

 DSC06113

L'occasion de faire déguster les cuvées "En caractère" et "très longue Macération".

 DSC06112

J'ai pu aussi me libérer un peu de temps pour aller déguster aux stands voisins notamment les champagnes Tarlant que l'on aime beaucoup.

 DSC06116

Deux jours plus tard, le même salon (RAspipav) était tenu dans la ville de Québec sur les Quai. Les lieux étaient vraiment bien adaptés.

 DSC06145

De bons contacts, des anciens stagiaires sommeliers maintenant acheteurs dans d'excellents restaurants, des particuliers, des passionnés etc...

 

 

Par Dupéré Barrera - Publié dans : duperebarreranowatwinelovers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 30 octobre 2012 2 30 /10 /Oct /2012 10:25

Parmi les domaines de millionnaires dont les bâtiments ont été conçus par des architectes d'exception, il y a en Provence le Château La Coste.

 DSC06056

Afin de grouper une commande avec un importateur commun, j'y suis allé déposer quelques cartons et en profiter pour découvrir le chai dessiné par Jean Nouvel, original demi tube métalique et surtout le restaurant du domaine dessiné par Tadao Ando : magnifique

 http://www.chateau-la-coste.com/philosophie-du-vin-2/?lang=fr

 DSC06062

Partout des oeuvres d'art émouvantes pour certaines (l'araignée géante de Louise Bourgeois),

DSC06066

 intéressantes pour d'autres (Calder par exemple ci dessous)

 DSC06063

Beau moment entre art et vin qui mérite le détour si vous passez vers Aix en Provence (à 15 mn environ).

DSC06060

Profitez en pour déjeuner entre les oeuvres pour 16 euros le plat du jour (ici un poulet savoureux) avec de l'huile d'olive bio du domaine et un verre du chateau.

Par Dupéré Barrera - Publié dans : gastronomie découverte
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés